Running : comment choisir des baskets adaptées à un pronateur ?

Publié le : 14 janvier 20224 mins de lecture

D’après une étude, 4 coureurs sur 5 se blessent par faute de chaussure non-convenable à leur style de course. À la recherche de baskets idéals ? On vous invite à lire cet article.

Savoir son type de pronation

La première étape pour trouver des chaussures adaptées, c’est de comprendre le déplacement de vos pieds et de comment ils se posent sur le sol. Un basket bien choisit est un atout pour amortir un choc. Pour parvenir à trouver les bonnes paires de chaussures, vous devriez d’abord connaître les trois principaux types de pronation en fonction de votre type de foulée. Il existe trois prototypes de foulées. Une foulée universelle, une foulée pronatrice et une foulée. Fait en référence à vos anciennes chaussures usées pour avoir une idée. Les parties le plus détériorées marquent votre type de foulée.

Comment choisir ses paires de baskets ?

Les technologies en matière de chaussures de courses sont en évolution constante et se concourent en matière de qualité et en designing. Celles qui conviennent aux autres ne correspondent pas certainement à d’autres, cela dépend de la morphologie de vos pieds. Opter pour des baskets qui parviennent à vous faire courir confortablement et tout à fait à votre aise sans aucun gène. Vous pouvez parfaitement le sentir au moment même où vous l’enfiler. 

Miser sur une chaussure légère, dynamique et vous procure un bien-être infini quand vos rythmes s’accélèrent. Il existe de nos jours des baskets mixtes d’entraînement et de compétition, beaucoup plus légère, ils vous dynamisent et vous soutiennent pour garder l’allure.

Longévité des baskets de courses

Une question fréquente à réponse très vaste impossible de généraliser. Cela varie d’un profil à l’autre et très souvent dépend de certains paramètres d’utilisation. Premièrement, l’apparence est trompeuse, car extérieurement, vos baskets peuvent avoir un état parfait, pourtant le kilométrage influe l’état de la mousse amortissante. Une chaussure est aussi à changer si les gommes sont d’une usure très remarquable, danger de glissement sur les terrains lisses. 

Certains détails vous avertissent également, en guise d’exemple l’entassement des semelles, apparition de douleurs comme brûlures des pieds ou des chevilles. Prenez aussi en compte du date d’achat au cas où vous seriez un type de coureur irrégulier, mais du kilométrage si vous êtes de type régulier. En résumé, nombreux signes d’alertes vous avertissent toujours sur l’usure d’une chaussure, un conseil important : testez toujours vos baskets avant une compétition au minimum une bonne dizaine de fois, aussi pour l’assouplir.

Plan du site