Course à pieds : comment varier les entrainements ?

Publié le : 14 janvier 20223 mins de lecture

Pratiquement, les entraînements d’un sportif doivent être réguliers. C’est une règle principale permettant de garder la forme et d’éviter l’interruption spontanée pouvant causer des effets musculaires. Concernant la course à pieds, varier les entraînements est une façon permettant de faire alterner ses mouvements. Mais, comment varier les entraînements ?

Des conseils pratiques suivantes sont optionnels : varier la vitesse et la durée avec les exercices, changer des terrains l’heure les surfaces habituelles, faire sa course à pieds en écoutant de la musique avec ou sans ami.    

Varier la vitesse et la durée avec les exercices

Tout athlète connaît très bien l’importance de la vitesse, changer de tempes en temps sa vitesse est une façon permettant de faire évoluer son intensité. L’individu peut courir lentement, mais il doit aussi courir un peu plus vite. Il en est de même pour la durée. Varier la durée est une condition importante en sport. Faire un entraînement en augmentant progressivement la durée permet de renforcer sa capacité physique, d’améliorer les systèmes respiratoires. L’athlète peut par exemple courir quelques minutes de plus qu’hier. Quant aux exercices physiques, chaque athlète possède ses propres habitudes (pause, échauffement, étirement) mais l’intéressé peut varier ses mouvements et alterner ou fractionner sa course.

Changer des terrains, l’heure et les surfaces habituelles 

Pour bien progresser en course à pieds varier le type des terrains est indispensable. L’individu intéressé peut courir en forêt, tout au long d’une route (en pente, descente ascension). Varier les terrains pour les courses à pieds est une occasion permettant de courir à des altitudes. Cela affecte également sa façon de respiration et d’inspiration. Changer les surfaces habituelles permet donc de connaître tous les obstacles possibles en courant. L’athlète peut et doit aussi varier l’heure de son entraînement, courir le matin est une pratique permettant de respirer des airs frais. Mais faire un entraînement le soir est favorable pour le sommeil.     

Courir avec ou sans ami en écoutant de la musique

Accompagné ou non, exécuter son entraînement journalièrement affecte sa santé et son bien-être. L’entraînement ne doit pas être interrompu sauf en cas d’empêchement. Courir avec d’autres personnes permet de découvrir d’autres pratiques (façon de courir, mouvements des bras). Courir en écoutant de la musique est une pratique que la plupart des athlètes professionnels grands champions observent avec beaucoup de concentration et attention avec son coach. En fait, chaque individu peut choisir la fréquence de son entraînement suivant sa disponibilité.

Plan du site